Perte de cheveux – Greffes – PRP

Perte de cheveux – Greffes

La seule technique valable pour réparer le manque de cheveux est aujourd’hui la technique par DHI (Direct Hair Implantation ou implantation direct des cheveux).

Indication

Pour toutes les alopécies (perte de cheveux – greffes) définitives : golfes, tonsures, etc…

Pour les pertes cicatricielles par accident, chirurgie ou maladie.

Pour les sourcils.

Gêne sociale

Reprise immédiate des activités possible, mais le repos de 2 / 3 jours est fortement conseillé,

Éviter les activités sportives 10 à 15 jours

Risques Complications

Risques Exceptionnels : Infections, Kystes.

Qualité de repousse dépendante du respect des consignes

Le PRP ou Plasma Riche Plaquettes

Cette technique d’injection simple permet la réparation de nombreux dégâts cutanés mais aussi tendineux et articulaires.

Indication majeure en dermatologie : la chute des cheveux ainsi que le traitement des plaies chroniques et le rajeunissement du visage.

Traitement existant depuis 6 ans, qui consiste à séparer dans le sang de l’individu le plasma et ses plaquettes, et à réinjecter cette solution dans la zone à cicatriser.

Innovation très utile dans les cicatrisations (ulcères, plaie chronique), dans les articulations (arthropathie et arthrose) et dans les alopécies (chute de cheveux de toutes origines).

PRP plaquettes :

Les plaquettes font donc partie du sang humain avec les globules rouges et les globules blancs.

Ils contiennent de très multiples facteurs de cicatrisation favorisant le développement des vaisseaux, la division cellulaire et la formation cutanée avec des facteurs de croissance pour les os, le cartilage ainsi que les fibroblastes qui favorisent la cicatrisation de toutes les sortes de blessures.

Le PRP est donc autologue, à savoir qu’il fait parti intégrante de l’individu. Il n’y a donc aucun risque dans ce traitement que ce soit de réaction allergique ou de réaction à corps étrangers.

L’utilisation se fait beaucoup dans la médecine du sport : Nadal en est un exemple actuel très parlant, son genou ayant été fortement amélioré par ces injections.

On le retrouve également dans toutes les chirurgies.

Comment prendre le PRP ?

Il faut retirer quelques millilitres (20 à 50) de sang au patient, le centrifuger pour garder le plasma qui va contenir 4 à 8 fois plus de plaquettes que le sang normal.

Au niveau des cheveux, il permettra de restimuler des « bulges » qui sont les résidus des racines des cheveux qui permettent de les réactiver dans toutes les zones.

ll est également très intéressant dans la prise et la bonne cicatrisation des micro-greffes de cheveux.

Les indications majeures sont donc en dermatologie : les chutes de cheveux chroniques et on pourra également l’utiliser dans la réjuvénation du cou, du décolleté, du visage (cernes) et éventuellement des mains.

PLUS D’INFORMATIONS :

Docteur Thierry Fontaine

DHI FRANCE

Summary
2018-09-01
Perte de cheveux - Greffes - PRP
Dr Carpentier Pascal
51star1star1star1star1star

Poser une question au Docteur Pascal Carpentier