NEWSLETTER 2

LE LIFTING SANS CHIRURGIE C’est possible grâce aux injections d’acide hyaluronique et de Botox

Quelles zones lifter ?

Avec le temps la peau se fragilise et se relâche. Le visage perd de ses volumes donnant un air triste et fatigué à mes patientes.
Grâce à l’acide hyaluronique et au Botox, on liftera :

– La zone du regard
– Les pommettes et la vallée des larmes
– L’ovale du visage

Pour redonner un visage en forme

LIFTER LE REGARD

Les injections de Botox permettent de détendre le haut du visage et d’effacer les rides inter-sourcilières (rides du lion) et du front qui donnent un air si sévère aux visages. Le Botox a aussi pour effet « d’ouvrir le regard » tout en gardant vos expressions : étonnement, joie, interrogations, …
J’injecte également les cernes avec de l’acide hyaluronique pour effacer le côté fatigué donné au regard.

LIFTER LES POMMETTES

On focalise souvent sur les rides, mais c’est la perte de volumes qui vieillit le plus un visage. Avec le temps les visages perdent leur graisse ou celle-ci se déplace vers le bas du visage. Les pommettes qui structurent le visage s’affaissent. La vallée des larmes se creuse. Grâce au pouvoir comblant de l’acide hyaluronique, on injecte ces 2 zones pour les restaurer sans jamais sur-corriger. L’objectif ici est de rendre le « pep’s » perdu. La restauration des volumes a un effet lifting sur le bas du visage et améliore notamment son ovale.

LIFTER L’OVALE DU VISAGE

Remettre en tension le bas du visage et rendre la définition à son ovale en faisant disparaître les bas-joues puis en comblant les plis d’amertume.
On termine le traitement en injectant le menton toujours avec de l’acide hyaluronique pour lui redonner sa forme initiale. L’indication peut paraître étrange mais elle permet nettement d’améliorer l’ovale.

L’AVIS DU Dr PASCAL CARPENTIER

Mes patientes me disent vouloir un effet « coup d’éclat » mais sans les inconvénients de la chirurgie : résultats définitifs, temps de récupération et éviction sociale de plusieurs semaines, coût, …

Aujourd’hui les techniques de médecine esthétique permettent d’obtenir des résultats efficaces et durables au niveau du relâchement cutané. « Bien sûr on peut traiter Les 3 zones (regard, pommettes, ovale) de façon indépendantes, selon les besoins et les envies des patientes mais l’addition de ces traitements permettra un résultat efficace et plus satisfaisant.

Selon une publication du Dr Thierry Michaud, l’âge perçu des patients injectés avec l’acide hyaluronique et le Botox est en moyenne de 6,9 ans inférieur à l’âge réel . Le quotidien du médecin
N°9477 du 7 mars 2016.

Votre entourage ne verra rien ! Ou plutôt si, il remarquera le résultat naturel et harmonieux ! Une consultation médicale préalable au traitement est fondamentale pour une évaluation.